La rénovation urbaine est une politique initiée par la Région wallonne au début des années 90. Cette nouvelle politique, appelée ZIP (Zone d’Initiatives Privilégiées), permet de développer des réponses spécifiques en fonction des problèmes rencontrés sur des territoires spécifiques :

Quatre types de situations problématiques
sont identifiées, et répondent à quatre types de ZIP
 
ZIP de type 1  zone de forte pression foncière
ZIP de type 2  zone de requalification des noyaux d’habitats.
ZIP de type 3 ou ZIP/QI  Quartier d’Initiatives : zone de développement global de quartier
ZIP de type 4  cités sociales à requalifier.
 
Les ZIP/QI (Zones d’Initiatives Privilégiées / Quartier d’Initiatives) correspondent à des zones dans lesquelles on rencontre des critères défavorables à la fois en terme de logement (ruines et logements insalubres, majorité de locataires) et en terme socio-économique (taux d’emploi, forte proportion de personnes isolées, faible qualification de la population).
 
Le quartier Saint-Léonard est reconnu
par la Région wallonne comme ZIP-QI depuis 1998.
Ce statut implique plusieurs notions :
 
Un périmètre arrêté par le Conseil Communal.
 
 Un projet de quartier élaboré d’une façon participative avec un bureau d’urbanisme (AURAL) et l’équipe de la Boutique urbaine de la Ville de Liège. Il définit des objectifs
stratégiques et des actions à mener au niveau physique, économique et social.
Le projet de quartier est traduit en schéma directeur, c’est-à-dire un plan d’implantation des actions.
 
 La reconnaissance comme ZIP-QI permet à la commune d’obtenir des subsides spécifiques et aux habitants de bénéficier d’aides accrues en matière de logements.
 
 Une commission de rénovation urbaine composée des mandataires publics, de représentants des associations et des habitants qui accompagne le processus de rénovation urbaine. Un règlement communal précise sa composition et son mode de fonctionnement. La commission donne son avis concernant les opérations de rénovation en cours.
 
 Un conseiller qui assure la coordination générale du processus de rénovation urbaine du quartier. Il doit entreprendre toute démarche utile pour permettre le financement et la mise en œuvre des projets du schéma directeur.